EquiterreDétentrice d’un baccalauréat en science technologie et société, d’un certificat en relations publiques et en cours de réalisation d’un DESS en gestion et développement durable, c’est depuis l’adolescence que je me questionne sur le lien entre l’identité, le développement collectif et le rapport à la nature. Mon parcours se décline comme une exploration de ces enjeux. Après avoir travaillé dans le domaine de la persévérance scolaire et le tourisme, j’ai eu envie de m’engager sans détour dans le domaine du développement durable. J’ai repris des études à HEC en gestion et développement durable et en parallèle j’ai commencé à m’intéresser à l’oralité comme outil de cohésion communautaire et de transmission. J’initie des espaces intimistes sur le thème du féminin et l’environnement dans différents milieux au travers lesquels les histoires de vie se content, les savoirs expérientiels, intuitifs se partagent, les comptes ancestraux se narrent, les émotions sont écoutées pour ainsi générer de nouvelles connexions, affiner les compréhensions avec pour cœur de valeur l’empathie et la bienveillance.

En 2018 après un été magique à expérimenter des espaces de paroles avec l’accompagnement de Chantale Mailhot professeure en management à HEC Montréal, j’ai intégré la communauté de pratique d’entrepreneurs sociaux de  Je Fais Montréal  et depuis 2019 je fais maintenant partie des affiliés du Centre d’histoire orale et de digital story telling de l’université de Concordia.